test
27 C
Abidjan
dimanche 14 juillet 2024
AccueilÉconomieVéhicules électriques en Côte d’Ivoire: 150 voitures en circulation

Véhicules électriques en Côte d’Ivoire: 150 voitures en circulation

150 véhicules électriques sont en ce moment en circulation en Côte d’Ivoire. L’information a été révélée par Alloco Joseph, Directeur général de JSA, l’un des principaux exploitants de bornes de recharge de véhicules électriques à Abidjan. Cet indicateur est précieux, dans un pays où plus de 1,5 million de véhicules, qui roulent aux énergies fossiles, circulent selon le ministère des Transports.

Des véhicules qui roulent avec un moteur électrique alimenté par une batterie, c’est une réalité depuis presque deux années en Côte d’Ivoire. Une manifestation de la volonté des autorités qui se sont résolues à réduireles émissions de gaz à effet de serre dans le pays de 30,41%, d’ici à 2030. C’est donc au terme d’une synergie d’actions entre le gouvernement ivoirien et les acteurs de l’écosystème de la mobilité électrique que les premiers véhicules électriques sont apparus à Abidjan, en 2022. 

Un vif intérêt chez les concessionnaires 

Plusieurs concessionnaires auto ont renforcé leurs offres commerciales avec des véhicules électriques. C’est le cas de la quasi-totalité des grands du secteur : CFAO avec CFAO Mobility, Auto24, MG Motors, etc. Pour s’offrir un véhicule électrique, chez le concessionnaire BYD Ivoire Car Groupe, «il faut débourser au moins 15.500.000 francs Cfa et plus», nous fait savoir son directeur général, Parfait Kouamé. Au service vente du concessionnaire Auto 24, Mlle Evelyne Koffi, nous fait entendre que leurs véhicules électriques sont vendus à partir de 5 millions.

Plusieurs bornes de recharge installées 

La borne de recharge est pour le véhicule électrique ce qu’est la station d’essence pour les voitures à combustion interne. À Abidjan, ces bornes de recharges sont opérationnelles dans les communes de Cocody- Angré, Plateau, Marcory et Treichville. Dans les villes de l’intérieur, Yamoussoukro et Bouaké ont vu l’installation de leurs premières bornes de recharge. Selon un technicien d’installation de bornes de recharge interrogé par Le Tamtam Parleur, il y a deux types de bornes de recharge. L’une est appelée ‘’borne rapide’’. Elle est visible dans les rues et recharge un véhicule électrique dont la batterie est de 30 Kw/h, en une heure. Et ce, pour une autonomie de 350 km, au prix de 10.000 francs CFA. L’autre type de borne est appelé le ‘’wall box’’ ou ‘’borne lente’’. Elle est installée à domicile et recharge un véhicule en trois heures. A en croire notre interlocuteur, ce sont près de 40 bornes dont dix ‘’rapides’’ et trente ‘’wall box’’ qui sont installés sur l’étendue du territoire ivoirien. 

L’un des rares conducteurs de véhicules électriques avec qui nous avons échangé à un point de recharge situé à Cocody Angré 8e tranche, semble satisfait de son véhicule électrique. « Je dépense quatre fois moins qu’avec mon véhicule à essence », assure-t-il. Si les véhicules électriques sont l’une des réponses concrètes à la préservation de l’environnement, le défi de l’installation des bornes de recharge sur l’ensemble du territoire national reste à relever.

Articles Similaires
spot_img

Articles Populaires

commentaires recents