test
27 C
Abidjan
dimanche 14 juillet 2024
AccueilSociétéClassement au Bepc: Les 31 dernières écoles sont du privé

Classement au Bepc: Les 31 dernières écoles sont du privé

Sur un total de 3665 établissements ayant présenté des candidats à l’examen du Brevet d’études du premier cycle du second degré (BEPC) session 2024, 24 ont obtenu un taux de réussite de 100%. Au bas du tableau, 31 écoles, toutes du privé, ont obtenu une proportion de 0,00% de réussite. 

C’est un rebond significatif. 40,18% de taux de réussite au Bepc session 2024, contre 31,47% en 2023 et 28,89% en 2022. Cette embellie au niveau du résultat global n’occulte pas la contre-performance de certains établissements. Ainsi, 31 écoles, toutes privées, ont obtenu un taux de réussite de 0,00%, à la session 2024 du brevet.

Résultats en dents de scie

Les établissements les moins bien classés ont en commun un nombre faible d’élèves présentés à l’examen. Parmi les 31 établissements, le Collège privé Zanzra affiche le plus grand effectif s’élevant à 40 candidats inscrits. Un chiffre largement en deçà de celui de la meilleure école du classement, le Lycée Sainte Marie de Cocody, avec 188 élèves inscrits à l’examen. De plus, au nombre des établissements ayant récolté les pires taux de réussite, deux n’ont présenté qu’un seul candidat. Le comble, c’est que ces deux candidats se sont absentés à l’examen. Il s’agit du candidat du Collège Balla Kéita de Yopougon et de celui du Collège Saint Michel Kouadio de Yopougon Gesco. En outre, quatre de ces 31 établissements ayant obtenu les pires résultats ont présenté chacun un seul candidat, alors que seize écoles ont présenté chacune entre dix à deux élèves.

En haut du tableau de classement, deux établissements publics sont inscrits en pole position, avec 100% de taux de réussite. Ce sont, dans l’ordre de mérite:  le Collège Sainte Marie d’Abidjan et le Collège (Lycée) d’excellence Alassane Ouattara de Grand-Bassam. Il faut noter que sur les 24 établissements affichant 100% de réussite, quatre sont publics. 

Diagnostic des acteurs de l’école

Des partenaires de l’éducation nationale justifient ces résultats mitigés. Stéphane Zondé, inspecteur d’orientation et syndicaliste, indique que les écoles privées représentent 75% des infrastructures scolaires et 65% du total des effectifs d’apprenants. « Dans la commune de Yopougon, l’on compte huit écoles publiques et une centaine d’écoles privées. Dans le secteur public, certaines classes comptent 122 élèves, alors que selon les normes de l’Unesco, il est recommandé d’avoir 25 à 33 élèves par classe et par enseignant », fait noter cet acteur majeur de la Confédération syndicale Espoir (Cse). 

Les propos du Secrétaire général de la Cse, en charge de la formation, de l’éducation et de la recherche, trouvent un écho chez le docteur Serge Touvoly, psychologue. En sa qualité d’enseignant chercheur à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan et de responsable des psychologues de l’Organisation des parents d’élèves et d’étudiants de Côte d’Ivoire (Opeeci), il relève quelques maux majeurs qui minent le secteur de l’éducation. Il s’agit de l’influence négative de l’usage des téléphones portables sur le rendement des élèves et d’une disparité des compétences entre l’enseignement dispensé à Abidjan et dans les villes reculées du Nord ou de l’Est, notamment. « Il y a des enseignants qui cumulent plusieurs matières ou heures de cours, dans ces villes de l’intérieur du pays », fait-il constater. Docteur Touvoly note d’autres pratiques observées au sein des écoles : « Dans certains établissements privés, on n’exige pas d’autorisation d’enseigner. Quand les contrôles sont faits, on essaie de corrompre les contrôleurs ».

Selon la Direction des examens et concours, les résultats des examens de la session 2024, de l’entrée en 6è, du Bepc et du bac sont publiés respectivement, les 3 juin, 18 juin et 8 juillet 2024.

Articles Similaires
spot_img

Articles Populaires

commentaires recents