test
27 C
Abidjan
dimanche 14 juillet 2024
AccueilSociétéMalades de la dépression: le diagnostic de docteur Touvoly

Malades de la dépression: le diagnostic de docteur Touvoly

Docteur Serge Touvoly est psychologue, spécialiste en psychopathologie de la vie sociale, en psychologie du travail et des organisations. L’enseignant-chercheur à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan explique les manifestations de la dépression dans la société, notamment chez les jeunes et les travailleurs.

Le Tam-Tam Parleur: Comment peut-on définir la dépression mentale?

Docteur Serge Touvoly : La dépression est un état psychologique pathologique dans lequel un individu normal parvient à une décompensation mentale traduite chez le sujet par un délire. C’est une sorte de pression qui agit sur sa structure mentale et qui la désorganise. Cette structure mentale désorganisée n’arrive pas à répondre à la norme sociale. Je vais vous traduire cela dans un fait. Lorsqu’un objet reçoit des pressions, vous voyez qu’il se tord. C’est une sorte de dépression qui fait que les pressions font perdre à  l’objet sa forme. Au niveau mental, c’est ce qui se produit. Lorsque nous recevons des chocs dans notre environnement, notre psychologie change de forme. Elle quitte l’état normal pour prendre une forme pathologique qui n’est pas normale. 

Quelle est la proportion de la population ivoirienne touchée par cette maladie ?

De façon statistique, dans nos cultures où nous cachons les maladies mentales, de peur d’être jugés comme étant des fous, le taux se situe à moins de 5%, selon les chiffres officiels. Néanmoins, en prenant en compte une marge de manœuvre par rapport à ce qu’on ne sait pas, et au regard du constat fait, en voyant plusieurs cas de personnes souffrant de la maladie,  nous nous situons à moins de 10% de la population.

Quelle est la catégorie sociale la plus exposée à la maladie ?

La dépression touche toujours les personnes adultes parce qu’elles sont plus fragiles, alors que les jeunes sont vigoureux. Mais en Côte d’Ivoire, on a plus de cas dans le milieu de la jeunesse.

Qu’est-ce qui pourrait expliquer cette situation ?

Cela s’explique par un manque d’hygiène de vie et l’environnement dans lequel cette jeunesse évolue. Ce sont des situations qui vont perturber la vie de cette jeunesse. Par exemple, le phénomène de la drogue touche plus de jeunes favorables à la dépression. La recherche de soutien se fait chez ces jeunes à travers la recherche de la drogue, de l’alcool, et autres. Avec l’accélération du rythme de la vie, les ambitions, la situation de la pauvreté, les réalités qu’ils vivent en famille, beaucoup de jeunes délaissés ou abandonnés par la famille se retrouvent dans des conditions de vie pénibles auxquelles ils doivent faire face avec leurs propres moyens. 

La dépression a-t-elle partie liée avec le suicide qui fait des dégâts au sein de la jeunesse ivoirienne ? 

Le sujet dépressif a une tendance suicidaire effectivement.

Comment reconnaître la manifestation de cette tendance chez le sujet dépressif ?

Les personnes dépressives adoptent des attitudes et comportement délirants, des comportements étranges et inhabituels. Par exemple, elles chantent et parlent beaucoup parce que dans cet état, elles retrouvent une joie dans un monde imaginaire qu’elles n’ont pas ici. 

La tendance suicidaire peut être pour ces personnes dépressives la porte idéale pour en finir avec la souffrance qu’elles ressentent. Je suis présentement une femme qui, dans sa dépression, fait des fugues dangereuses et se retrouve souvent dans les forêts où elle se sent heureuse et en paix. Elle est souvent l’objet de viol des personnes chez qui elle trouve un refuge. Ces agissements sont des tendances suicidaires car quelque chose de grave peut lui arriver là où va. 

Quelles sont les manifestations les plus connues de la dépression ?

Il s’agit des manifestations délirantes. En plus de parler beaucoup, de façon incohérente et de chanter exagérément, comme je l’ai dit plus haut, la personne dépressive fera aussi des fugues. Des comportements inhabituels comme des crises de colère fréquentes sont des manifestations. Il faut regarder aussi l’aspect physique du sujet. Est-ce qu’il prend du poids ou il pâlit et dépérit ?  La personne a-t-elle une tenue vestimentaire incohérente ? Il faut également observer si elle devient hostile aux critiques. 

La personne dépressive peut manifester une lenteur exagérée dans l’exécution de ses activités ou même devenir calme et se replier sur elle-même. Lorsque vous constatez ces comportements, il faut amener cette personne à rencontrer un psychologue.

Des sujets dépressifs en milieu professionnel vous sont-ils amenés en consultation également ?

Oui, l’environnement de l’entreprise peut favoriser la survenue d’une dépression. Vous avez tous les signes que j’ai relevés plus haut qui doivent alerter le patron et les collègues du travailleur. Le patron doit comprendre que ces manifestations sont une forme de protection du sujet dépressif contre les agressions ou les chocs extérieurs. Un employé qui travaille lentement ou exagérément que d’habitude doit retenir l’attention de l’employeur. 

Dans certains cas, le sujet va commencer à avoir des migraines, des céphalées récurrentes ou même des maladies fréquentes. Dans ce cas, le travailleur ne peut plus supporter la pression de son employeur. À un certain moment, le corps ne pourra plus tenir et on passera à un état de chronicité. Un relâchement de la conduite et le délire s’en suivront. Si la personne est agressive, il faut la conduire chez le psychiatre qui va lui prescrire des médicaments pour la stabiliser. Le psychologue pourra la suivre par la suite.

Un malade dans un état dépressif peut-il trouver la guérison?

Bien sûr ! Il y a beaucoup de sujets qui guérissent, lorsqu’ils sont pris en charge par un psychologue. Tous ces gens qu’on appelle des fous, dans les rues, qui sont sales, peuvent être traités. Ils ont des moments de stabilité et de lucidité dans lesquels ils parlent bien. Cela veut dire qu’on peut les récupérer. C’est pour cela ils ne doivent jamais être abandonnés dans cet état dépressif.

Interview réalisée par Firmin YOHA 

Articles Similaires
spot_img

Articles Populaires

commentaires recents